Page d'accueil

Patrimoine naturel

Située entre mer et rivière, la commune de La Faute-sur-Mer bénéficie d'un patrimoine naturel particulièrement riche et diversifié.

La presqu'île de La Faute-sur-Mer est en constante évolution morphologique

Bordée d'un côté par la rivière Le Lay et de l'autre côté par l'Océan Atlantique sur plus de 10 km, sa largeur n'excède pas 2 km.

La Belle Henriette

Le site de la Belle Henriette a été classé Réserve naturelle depuis le 2 septembre 2011.

La Rade d'Amour

La Rade d'Amour, anciens établissements ostréicoles acquis par le Conservatoire du littoral, a fait l'objet d'important travaux de renaturation. L'installation d'un belvédère perché permet l'observation de certaines espèces d'oiseaux déjà installés sur le site. Les planches explicatives apportent aux visiteurs des informations intéressantes sur les oiseaux nicheurs et migrateurs de la baie.

Des espèces rares d'oiseaux nicheurs ou migrateurs sont régulièrement observées. Grèbe à bec bigarré, marouette de baillon, bécasseau rousset, chevalier stagnatile, goéland à bec cerclé, bergeronnette citrine, sans oublier les espèces plus communes, cols verts, bernache, mouettes, cygnes, hérons ou bécasses, trouvent ici un lieu idéal et des conditions naturelles favorables à leur survie.

Du haut de ce belvédère, vous aurez une vue panoramique remarquable sur le Lay, la Baie de L'Aiguillon et la forêt domaniale.

La forêt domaniale

Sa superficie est de 550 hectares, soit , environ 80% du territoire de la commune. Sangliers, biches, renards lapins y trouvent naturellement leur refuge, et il n'est pas rare de les apercevoir en parcourant les sentiers piétonniers qui bordent la totalité de la presqu'île, en longeant la forêt domaniale côté façade Atlantique, ou les vasières sur la digue bordant le Lay.

Classée Réserve Naturelle par l'Etat le 14 juin 1951, son accès au public se limite à des visites guidées, organisées par les gestionnaires de l'Office National de la Forêt et de l'Office National de la Chasse.

Les bouchots

La Faute-sur-Mer est située à l'endroit même de la naissance de la mytiliculture (élevage des moules). Son immense forêt de bouchots, que la marée basse révèle, est là pour nous le rappeler.

Spectacle insolite à marée basse, les alignements des bouchots suscitent l'étonnement. Depuis le Moyen-Age, les mytiliculteurs ont acquis un savoir faire dont le produit ravit les papilles les plus exigeantes, une moule au parfum de noisette.


Haut de page
Partager :
Accueil
Création site Internet mairie